Ça s’est passé à l’Alliance!

Ils sont passés par l’Alliance Française de Moroni…

 

Fête des 50 ans de l’Alliance Française de Moroni

50 ans déjà !!! 50 ans de promotion de la langue française et de la culture locale et francophone à Moroni.

Pour célébrer les cinquante ans d’existence de l’institution à Moroni, une soirée musicale intitulée  » Taarab Dour », l’épopée du Taarab a été organisée le vendredi 20 juillet. Une occasion de rendre Hommage au Taarab. Un genre musical  venu de Zanzibar au 20ème siècle et que les comoriens ce sont appropriés.

A gauche Mme Moinaechat Mroudjaé Presidente de l’Alliance, à Droite Mme Nasra Issa Mohamed Directrice Adjointe de l’Alliance Française de Moroni

 

M. Jean-Renaud RATTI, représentant de l’Ambassade de France

Cette soirée a été organisée en partenariat avec le célèbre orchestre ACM de Ouellah qui célébrait aussi son 50ème anniversaire.

Plus de trois cent invités ont pris part à ce grand événement. Ils étaient composés majoritairement d’artistes, d’écrivains, de collaborateurs de l’Alliance, d’anciens membres du comité de direction et des fidèles de l’institution. L’accueil de cette honorable assistance a été assuré par les membres du comité directeur et le personnel de l’Alliance.

La soirée a débuté par un mot de bienvenue de la Directrice Adjointe, d’un discours du représentant de l’Ambassade de France auprès de l’Union des Comores, suivi de la présentation de la structure et les objectifs de l’événement par la Présidente du comité directeur.

Maalesh, un artiste comorien reconnu dans la région et qui collabore depuis de nombreuses années avec l’Alliance Française de Moroni a ouvert la soirée. L’orchestre Hyar-Nour de Ndrouani pionnier et grand défenseur du Taarab aux Comores a fait danser tout le public. La soirée a atteint son paroxysme avec le tube Parfum chanté par Chebli Msadié en hommage à son père fondateur de l’orchestre ACM et compositeur de ladite chanson. Il est à noter que Chebli Msaidié est l’initiateur du projet Taarab dour et a décidé en commun accord avec le Directeur de l’Alliance d’associer les deux anniversaires.

Maalesh

 

Orchestre Hyari Nour de Chouani

 

Orchestre ACM

Un cocktail a été offert aux invités à la fin de la soirée après avoir soufflé la bougie des cinquante ans sur le gâteau géant.

 

Tout le personnel et le comité directeur se sont donnés corps et âme pour la réussite de cette manifestation.

 

Personnel de l’Alliance Française de Moroni

Témoignage

« J’ai passé une excellente soirée. Ça fait longtemps que je n’ai pas assisté à une telle soirée de Taarab. L’idée d’organiser cette soirée de Taarab a été géniale. J’avais l’impression de revivre mon enfance à travers les chansons. Je me suis bien amusée. »

Témoignage d’une invitée

 

« Vivre l’anniversaire des 50 ans de l’Alliance me fait faire une rétrospective de l’Alliance.  Comment elle a été  il y a 50 ans ou même il y a 40 ans. Des milliers de personnes sont passés et ont laissé leurs empruntes que ça soit des employés, des adhérents, des apprenants, des artistes locaux et internationaux ou des membres  du comité directeur… Et on se rend compte de l’histoire  écrite par l’institution par son implication à promouvoir la langue française et la culture de 1968 à nos jours. »

Un employé de l’Alliance

 

YAMAHA EN CONCERT

Said Mohamed  de son nom de scène » YAMAHA » est chanteur comorien. Son nom de scène vient de sa moto de la marque YAMAHA.

Il a fait la une en 1979 à l’Alliance Française de Moroni en  donnant un concert de Rock et de Rythmes & Blues, accompagné par un  groupe de musiciens en vogue à l’époque, appelé « LES MOODY BUES ».

« Aux années 70, la salle de spectacle n’était pas couverte. Le concert a été en plein air.Durant le concert, des spectateurs sont montés sur scène et m’ont arraché la chemise. Cela reste un des  plus beaux souvenirs de mes prestations en public ».

 

 

 

Semaine de la francophonie

Comme chaque année, l’Alliance Française de Moroni a célébré la Semaine de la langue française et de la  Francophonie. A cette occasion, différentes manifestations  ont été organisées.

Samedi 10 Mars, les passionnés et amateurs d’orthographe  ont ouvert la semaine par un concours de dictée. Cent quarante cinq personnes toutes catégories confondues ont participé au concours.

 

Le samedi 17 mars à 17h pour le plaisir des plus jeunes, un spectacle inspiré du célèbre ouvrage « Chien bleu » de Nadja a été présenté. Une production de la structure associative Moon Arty de l’Ile de la Réunion. Il a été interprété par Mounawar .Le public était composé majoritairement d’enfants issus de l’école public d’application de l’IFERE invités pour l’occasion ainsi que des professeurs stagiaires. La pièce a recueilli un franc succès.

Le mercredi 21 mars, le Comores Comedy club a mis son  grain d’humour dans la semaine en donnant un spectacle intitulé « Bien glacé « .

Les apprenants de l’Alliance n’ont pas été en reste et ont célébré la semaine de la langue française dans la soirée du  jeudi 22 mars dans un événement  intitulé « J’aime la langue française et vous? ». Durant la soirée certains d’entre eux sont montés sur les planches pour exprimer leur amour envers la langue française. Ils ont chanté, lu des passages d’œuvres d’auteurs francophones, lu leur propres poèmes…  « La langue française est la langue des amoureux », « c’est une  langue  internationale qui peut m’ouvrir des portes dans mes études et dans le monde professionnel », « j’aime entendre des personnes dialoguer en français », « c’est une langue qui m’est familière depuis mon enfance », « avec cette langue je m’ouvre au monde, je peux suivre l’actualité international et savoir ce qui se passe dans le monde ». Telles ont été les réponses des apprenants à la question  » Pourquoi aimez-vous la langue française? ». Trois artistes comoriens se sont incrustés au show en les personnes de Soumette Ahmed, comédien, Fouad Salim, humoriste et leadeur du Comores Comedy Club et Mounawar auteur compositeur et interprète. Eux aussi nous ont raconté leur histoires avec la langue française.Et pour clôturer la semaine, le samedi 24 mars, une soirée musicale a été  organisée au Cœlacanthe. Un cadre sympathique et jovial pour terminer la semaine en beauté. Maalesh a donné un concert en compagnie d’invités surprises tel que Chebli Msaidié, Nawal, Mounawar, Mwegne Mmadi… et des élèves de l’école française Henri Matisse. C’était la première que ces artistes comoriens de renommée internationale étaient réunis sur un même plateau.  A la fin du concert un cocktail a été offert au public au bord de la piscine du Cœlacanthe.

Rendez vous l’année prochaine!

 

 

 

 

 

 

 

A vos papilles!

Le café  sis à l’Alliance Française de Moroni  renaît sous l’appellation de « Cultures Café ».

Le nouveau gérant n’est autre que le propriétaire du réputé restaurant « L’Escale ». Il souhaite faire de ce café un lieu de vie et d’échange culturel.

Dans un décor sobre, boisé et chaleureux, le « Cultures Café » accueillera des artistes et des conférenciers de divers horizons tous les mois pour des prestations à destination du grand public. Nous retrouverons ainsi des événements comme « Le Café Littéraire » ou encore « Le Café Musique ».

Le café propose des plats savoureux cuisinés  avec des produits locaux frais !!!  Ne vous y trompez pas les tarifs sont très compétitifs allant de 1750 fc à 2700 fc le plat.

Msafara Voyage poétique de DaGenius

« Je vous présente mon antre, je vous accueille dans mon sanctuaire bardé de choses omnipotentes et autres balivernes littéraires, Je vous en prie asseyez-vous, j’ai des choses à vous dire »

 Samedi 20 janvier, DaGenius a présenté une soirée Slam  à l’Alliance française de Moroni.

Né à Chicago en 1986 le slam est un art oratoire poétique qui rend la poésie plus vivante.

DaGénius a fait ces débuts dans l’art du slam, il y a de cela quelques années. Le slameur a pour objectif d’imposer cette discipline dans le pays et de la représenter ailleurs.

Accompagné de choristes, musiciens et de textes aux couleurs de l’Afrique mais surtout de la Grande Comore, DaGénius a fait voyager les spectateurs dans un monde aux émotions multiples rythmé par le lyrisme aux textes forts. L’artiste a fait découvrir au public les titres de son tout premier Album qui sortira en mai prochain. Une performance saluée par le public.

Retenu pour participer au Marché des Arts du Spectacle Africain (MASA) 2018, DaGénius sera le seul artiste comorien à participer à ce grand rendez-vous artistique africain qui aura lieu au mois de mars prochain Abidjan.